Le mot du Président de la Commission Provinciale d'Etude

Rapport et Allocution du Président de la CPE - Assemblée Générale du 11 Juin 2016

-Monsieur le Président du Comité Provincial du Hainaut.
-Monsieur le Vice-président de l’URBSFA et Secrétaire général de l’Association des Clubs   Francophones de Football.
-Monsieur le Président du Bureau Régional de l’arbitrage du Hainaut.

-Madame et Messieurs les administrateurs de l’Association des Clubs Francophones de  Football.
-Mesdames, Messieurs en vos titres et qualités.
-Chères amies, Chers amis.

L’Assemblée Générale Provinciale permet de réunir toutes les composantes de notre football Hennuyer, les clubs que vous représentez, ainsi que les instances officielles, qu’elles soient provinciales, régionales ou nationales,  élues ou nommées, en charge de gérer tous les paramètres nécessaires à ce que le football puisse continuer à être pratiqué dans notre Province.

Cette  volonté commune de favoriser  la pratique du football malgré toutes les difficultés rencontrées doit être l’élément essentiel qui prévaut parmi toutes celles et  ceux  présents ou que nous représentons, La commission Provinciale d’études du Hainaut s’inscrit au sein de ce dispositif. Elle est attachée à l’analyse des règlements qu’ils soient de l’URBSFA ou de l’ACFF, mais avant de vous brosser le tableau des principales décisions intervenues au cours de cette saison et qui seront d’application pour la plupart dès le 01-07-2016,  un bref rappel de notre mode de fonctionnement.

La CPE Hainaut regroupe des personnes issues des bureaux des 4 ententes de notre province, bureaux qui sont composés de membres élus par vous les délégués des clubs au sein de vos ententes respectives.

Se joignent à ce groupe de travail, un responsable du CP, un du  BRA, la formation des Jeunes, le foot féminin pour ses spécificités, et le Management  par le biais de notre Senior Manager Régional, pour la partie Administrative, ainsi que le  membre de l’exécutif, par ailleurs Secrétaire Général de l’ACFF. Nous pouvons ainsi élargir le débat et obtenir une position commune qui sied le mieux aux attentes des clubs de notre province, dans le respect des règles et sans présumer de la position qui sera adoptée ensuite par la CFE (Commission Francophone d’Etudes),

Cette façon de fonctionner permet de voir nos avis sur les sujets abordés rencontrer une oreille attentive dans les autres provinces  et les rallier  assez régulièrement à notre analyse.  

LE BILAN

La saison 2014-2015, plus de 85 propositions de modifications au règlement  examinées.

Cette saison 2015-2016, nous avons examiné lors de nos réunions plus d’une centaine de points ,118 précisément  figurant à l’OJ des CNE.

Certains étaient formels, pas de grand débats mais bon nombre ont  nécessité des échanges de vues, des reports, des adaptations jusqu’à ce qu’ils correspondent à l’aspiration de la plus grande majorité.

Parmi ces points qui ont une incidence directe sur la vie des clubs,  il y a :

1- la réforme de la compétition des jeunes,

Le PLAN FOOT poursuit son évolution, la mise en route des labels 1,2 ,3 étoiles pour les clubs formateurs ou aspirant à le devenir,  ont dû s’inscrire, pour la saison 2016-2017, ce  sera  l’occasion de les tester sur le terrain il nous paraît évident que les points à respecter pour leur obtention feront l’objet d’une évaluation  pour qu’ils soient les plus opérationnels possibles en adéquation  avec la réalité du terrain à laquelle les clubs sont confrontés.

2-La période de désaffectation,

Ramenée durant quelques années entre le 01 mai et le 31 mai.

Une proposition voulait qu’on puisse désaffecter tout au long de l’année sauf au mois d’avril réservé aux démissions par décret.

Cette proposition n’ayant pas été rencontrée, Il a été décidé  de revenir à ce qui se faisait auparavant,  soit :

Du 01 au 31 Mai et du 01 au 31 octobre.

3-La réforme du championnat de football féminin,

Dans un premier temps à l’initiative de la représentante du foot  féminin au Hainaut soutenue par le département technique, l’ACFF a mis sur rail un championnat interprovincial, malheureusement celui-ci ne pourra pas démarrer cette future saison … manque de combattants, la balle est dans le camp du foot féminin qui doit trouver une position commune pour les provinces francophones ce qui est loin d’être gagné, mais le projet a le mérite d’être initié

4- La révision du titre 18 qui traite du système des cartes jaunes et rouges.

5-La réforme du football amateur, répercussion de la celle du foot rémunéré, a continué sa mutation, avec la création au niveau francophone à  partir de la saison 2016-2017,  de la  « Sixième province » qui regroupera tous les clubs de football amateurs francophones et germanophones qui évoluent dans les championnats de la 1ère Division Amateur, de la 2ème Division Régionale et de la 3ème Division Régionale en lieu et place des Divisions 3 et des Promotions.

6-La réforme des Comités Provinciaux – Comités Sportifs et d’Appel

Voilà bien des  dossiers qui ont nécessité des discussions  serrées, des analyses avec des prises de positions motivées, en effet on voulait séparer les comités provinciaux en deux, opérationnel et disciplinaire, en finalité nous avons pu rallier les autres provinces francophones à notre point de vue et cette réforme n’a pas eu lieu

7- Les dérogations médicales ont été quelque peu revues pour éviter des recours 

Le futur c’est demain, et Pour ce qui est du futur, soyez assurés  que  sommes déterminés à défendre l’intérêt des clubs de nos quatre ententes au sein du football amateur francophone.

Un grand merci à  toutes celles et ceux qui donnent de leur temps pour servir le football qui est et doit rester une passion.

Mesdames, Messieurs, je vous remercie de m’avoir écouté.
Je vous souhaite à toutes et à tous de bonnes vacances.

Le président de la CPE Hainaut

DI LIDDO Nino

Facebook FootHainaut

Nos sponsors